• Deleuze et le théâtre (Rompre avec la représentation)

    JEAN-FREDERIC CHEVALLIER

    >> Ouvrage publié par les éditions Les Solitaires Intempestifs, Besançon, 2015. 144 pages.

    ISBN: 978-2-84681-428-7

     

    Deleuze et le théâtre (Rompre avec la représentation)

     

    Deleuze et le théâtre... le lien pourra paraître surprenant, voire incongru : Gilles Deleuze est un philosophe et non pas un homme du plateau. Certes il a abondamment pensé le cinéma, la littérature – la peinture parfois, la musique par endroits –, mais il ne semble pas avoir fait de même avec le théâtre.

    Néanmoins cette mise en relation (Deleuze et le théâtre...) est bien moins absurde qu’elle n’y paraît. Elle comporte des motifs consistants. Tout d’abord, à trois reprises pour le moins, la réflexion de Deleuze s’est portée spécifiquement sur les arts scénique : dans l’introduction à Différence et répétition (notamment la section « Le vrai mouvement, le théâtre et la représentation »), dans un essai qui accompagne un texte de théâtre du metteur en scène italien Carmelo Bene (« Un manifeste de moins », in Superpositions) et un autre qui fait suite à une série de pièces brèves de Samuel Beckett (« L’Épuisé », in Quad).

    Ensuite, les notions proposées là par Deleuze (« mouvement », « différence », « répétition », « relation », « minoration », « variation », « devenir », « conjonction », « disjonction », « épuisement », « inclusion ») invitent la réflexion sur le théâtre contemporain à un vivifiant déplacement : une sorte d’appel à penser celui-ci de manière plus inventive.

     

    .......

     

      >> COMMANDER L'OUVRAGE

     

     

     

     

     


    REVENIR A LA LISTE DES TEXTES PUBLIES




    Tags Tags: , , , , , ,
  • Comments

    No comments yet

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Add comment

    Name / User name:

    E-mail (optional):

    Website (optional):

    Comment: